Joyeux Noël

Posted by Monique et Jean-Pierre on décembre 22, 2011

     Joyeux Noël à chacun d’entre vous, famille et amis !  

Dans quelques jours nous fêterons Noël, certains d’entre vous seront sous la neige, la plupart n’auront pas très chaud. Ici la température avoisine les 25 à 30°, la poussière se fait plus insistante, les odeurs aussi parfois, mais surtout la musique omni  présente jour et nuit !! Les grandes vacances viennent de commencer. Ici le mois de décembre c’est à la fois le mois de juin chez nous et le mois de décembre cumulés, avec les examens,  fêtes et bilans de fin d’année, communions, mariages, baptêmes et …..la préparation de Noël !  De traditions il n’y en a pas vraiment, celles qui existent sont « importées » !  Importée la « chocolatada », bol de chocolat chaud (à la canelle!) offert aux enfants par les municipalités,  paroisses, quartiers, ONG….avec un morceau de « paneton », mais un chocolat chaud par 30° !!!! Importé le « paneton » brioche aux fruits confits. Les Italiens ont du faire une OPA sur le Pérou il y a quelques années car les panetones sont ici autant attachés à Noël que les chocolats ou papillotes le sont en France. Importée la dinde (el pavo) qui reste quand même inabordable pour la plupart des habitants de Campoy. Une autre tradition peut-être plus péruvienne ou latino consiste à apporter à la messe de Noël le 24 au soir ou le 25, l’enfant Jésus de la crèche familiale et à le déposer devant l’autel pour qu’il soit béni par le prêtre.  

Cette année on a proposé un réveillon (les gens ne réveillonnent pas ici d’habitude) après la messe de la veillée le 24 au soir, dans le quartier le plus déshérité, pour tout ceux qui désireront partager un moment chaleureux, chacun apportera ce qu’il peut apporter, s’il peut apporter quelque chose: quelques biscuits secs, une bouteille de soda, on fera des petits sandwichs, des gâteaux et on ajoutera un petit peu de vin. Cela permettra à certains de manger pour Noël et à tous de vivre un moment sympa. On va voir ! Les gens semblent intéressés car le bouche à oreilles a très vite fonctionné. Peut-être cela deviendra-t-il une nouvelle tradition ???  En tout cas on est contents à la perspective de vivre ce temps avec cette population qu’on aime beaucoup, dans  ce quartier que je sillonne pour visiter « mes petites mamans », les réunir une fois par semaine, dont je vois maintenant les habitants venir me voir au Policlinico.  Pour Jean-Pierre aussi qui retrouve ces enfants chaque vendredi autour de la table de ping-pong et va leur proposer diverses activités (modélisme…) pour ces grandes vacances qui durent jusqu’en mars.   Après avoir terminé ses installations de panneaux solaires et avant d’en commencer une autre avec le gardien du jardin bio de la paroisse pour transmettre son savoir faire, il a réalisé un nouveau système on ne peut plus bon marché avec des petites bouteilles d’eau vides. Ci joint en photo son système de départ  qu’il a ensuite doublé, avec 30 bouteilles il arrive à chauffer 30 litres d’eau à 37° !!! Autant vous dire qu’on en a bu……de l’eau !!

En ce qui me concerne je continue mes rencontres « Prévention des grossesses ados » avec les jeunes de l’aumonerie maintenant. On a également distribué des documents réalisés par l’équipe dans le cadre du projet, aux 800 jeunes des collèges qui avaient participé à nos cours cette année (photo). Ces documents, très attrayants  reprennent l’essentiel de  nos  interventions.  Certains nous ont dit que c’était un cadeau de Noël !   Avec mes petites mamans ados on prépare un repas de Noël pour vendredi soir, elles ont décidé que chacune offrirait un petit cadeau symbolique à son enfant ce soir-là pour que tous les petits aient ensemble leur cadeau. Elles ont choisi aussi un repas à confectionner ensemble. Le 30 on se retrouvera à nouveau et comme l’an dernier un des jeunes de la paroisse viendra faire le clown et on s’échangera des petits cadeaux, tout petits à l’image du budget de chacune.  Beaucoup sont dans une grande misère et n’ont pas de quoi nourrir leurs enfants. Aussi pour Noël on offrira des boites de lait à celles qui ne peuvent plus les nourrir. Une d’entre elles attend son second bébé à 17 ans, une autre du même âge est atteinte de tuberculose, maladie de la misère qui est en recrudescence dans notre district.

Que fait-on les dimanches ? Une fois/mois je retrouve les jeunes de l’aumonerie pour 3h de rencontre, on a eu également le grand bingo (genre de loto) au profit de la paroisse sur la Plaza de armas, la grande place de Campoy. Ce fut très sympa. chaque groupe vendait un plat confectionné par ses soins, une animation était prévue avec des danses bien sûr par le groupe folklorique, nous avec Jean-Pierre on a fait des crèpes, avec 8 litres de pâte préparée la veille, on a fait tous les deux  plus de 150 crèpes au cours de la journée ! On n’a pas chômé !  Un dimanche on est allés avec Jean-Baptiste (l’autre volontaire de Campoy) au Nord de Lima, sur la côte à 2h de bus, pour retrouver  l’autre couple volontaire DCC également et vivre une journée ensemble. On s’est baignés dans le Pacifique, enfin pas tous !!! moi si ! car le courant de Humbolt donne une température équivalente à la Bretagne ! On a visité un petit village de pécheurs. Voir de la nature et respirer autre chose que la poussière, c’est rudement agréable de temps en temps ! On a aussi fait l’anniversaire de Jean-Pierre et fêter nos dizaines communes avec Gloria, avec nos amis péruviens dans le quartier qu’on aime bien et où vit Gloria; dans l’église car il n’y a pas d’autre salle où loger plus de 20 personnes. Ce fut très très sympa (photo). Des copains avaient amener leur guitare, on a vécu un très bon moment. 

Début novembre mon frère André et sa femme Yolande sont venus nous voir et ensemble on est allés visiter les projets de l’association dont ils font également partie, ce qui leur a permis de découvrir le Sud andin et qui nous a permis de faire le point un an après notre dernière visite. Après avoir partagé tout un we avec les 11 jeunes étudiants boursiers à Chucuito, au bord du lac Titicaca, on est partis pour Puno où on a retrouvé nos amis Fritz et Benigna puis Ayaviri situé à  4 000m où nous attendait Leonidas et où on a visité la Casa Cana (photo), maison d’accueil soutenue par « Sandia » pour enfants orphelins ou en grande détresse. Quant on est arrivé un petit bout’chou de 6 ans lavait son linge, si ceci nous bouscule bien un peu, c’est la vie qu’ils auraient s’ils vivaient en famille (la vie est dure pour les enfants dans les Andes mais aussi dans nos quartiers ) et la Casa Cana, où règne beaucoup de cariño (affection) prépare ces enfans puis ces ados à savoir se débrouiller seuls: cuisiner, gérer leurs affaires, être autonomes….. ce qui est un atout pour plus tard.  Un de leurs enfants, orphelin accueilli tout petit, a réussi brillamment à 16 ans le concours d’entrée à l’université nationale de l’Altiplano à Cuzco. Il est maintenant l’un de « nos » étudiants boursiers.

Je laisse aux enfants de Wasapampa, communauté de Pitumarca où on a retrouvé notre ami Paco D’Alteroche, le soin de vous dire qu’on pensera bien à vous tous lors de ces fêtes, en particulier à la famille à Noël et aux amis lors du Nouvel an. On portera dans notre coeur tous ceux qui nous écrivent régulièrement et témoignent ainsi de la valeur de leur affection et de leur amitié au travers du temps et de la distance. Chaque mail, chaque commentaire est pour nous une grande joie et un lien avec nos racines.

Bon Noël à chacun !  On vous embrasse.

Monique et Jean-Pierre

Categories: News de campoy
22Déc

4 Responses to “Joyeux Noël”

  1. Francis dit :

    Ravi de découvrir votre message au moment où je m’apprêtais à vous en envoyer un. Nous pourrons davantage encore être présents près de vous par la pensée ce jour de Noël. De toute manière, il est bien évident que vous serez dans notre prière pour ce jour où nous partagerons, si peu et de si loin cependant, la vie que vous connaissez à Campoy. que ce Noël vous soit joyeux; on n’oubliera pas votre réveillon.

  2. Loic dit :

    Effectivement le mois de décembre est chargé ! Mais tellement riche.

    Nous passons ces fetes sans vous voir mais pensons beaucoup à vous. D ailleurs vos 2 petites filles aussi  » ils sont ou papitaine et mamita ?  » .
    On vous embrasse très fort et sommes ravis de lire ces lignes.

    A bientot

  3. PEB dit :

    je viens de lire ces lignes depuis chez nos amis proches de Grenoble où la neige a fait son apparition et nous nous apprêtons à passer la nouvelle année. Un petit clin d’oeil à vous et au Pérou. Nous pensons viens à vous…
    Peb

  4. cuellar dit :

    je viens de lire votre missive et je vois que vous continuez à bien vous occuper de tous vos ‘protégés’ et ceci dans la convivialité! encore bravo pour votre dévouement et votre courage!
    bonne année et surtout bonne santé!
    bonne continuation!
    je vous embrasse
    Raymonde

laisser un commentaire